En 2017 la Ligue Rein et santé a produit ses cahiers de réflexion sur la santé et l'avenir des malades chroniques.

Nous vous invitons à lire ces articles ici :

L’humain, ce programme informatique en devenir

L’humain passif sera t-il mis au rencart au profit de l’intelligence artificielle et universelle, devenue maîtresse du monde… ?

 

La chine abrite plus de 130 millions de personnes de plus de 60 ans. Au cours des 15 prochaines années, la Chine aura plus de 350 millions de séniors, soit un quart de sa population. Les chinois sont connus par leur longévité et leur espérance de vie élevée. Le chinois Li Ching Yuen, mort à l'âge de 256 ans en est le meilleur exemple.*

Nous allons compter bientôt 9 milliards de cerveaux sur terre. Nous évitons les guerres depuis la seconde guerre mondiale, la richesse internationale prospère à grand pas. Le droit à la vie est maintenu, la mort recul, le destin passe entre nos mains.

En 2022 après cinq ans de mandat présidentiel M. Emmanuel Macron se représente pour un second mandat. Ses réformes ont modifiées en profondeur la société française européanisée et sous les ordres de Bruxelles.

Le monde ne cesse d’évoluer, tant notre environnement que nos comportements, l’Europe entre migrants économiques et réfugiés climatiques est devenue multiculturelle,. De plus en plus de français n’ont plus accès aux soins, nous avons franchi le cap des dix millions de malades chroniques, l’assurance maladie est toujours dans le rouge.

Le problème est également que le travail diminue, certaines taches sont passées aux mains de robots intelligents, qui avec l’aide d’algorithmes sophistiqués interactifs gèrent à notre place nos transports publics sans risque. De plus en plus d’automobiles utilisent des technologies de pointes qui remplacent les conducteurs après avoir étudiés leur personnalité

Nos assistants téléphoniques verrouillent nos esprits, nos smartphones obéissent à notre voix et nous dictent que faire et dirigent nos achats, notre libre arbitre est mis à mal dans chaque achat en magasin, notre esprit critique s’estompe, les data guident nos parcours de vie, connaissant nos besoins statistiques ils contrôlent nos pensées.

L’intelligence artificielle quatre fois plus puissante que l’humain a dépassé le virtuel, elle nous influence, dans nos sociétés urbanisé et automatisé, de plus en plus vieillissante, nous devons nous adapter car tout change très vite.

Pleine d’intelligence, mais dépourvue de conscience la technologie avance et d’information, en désinformation et ré-information non pertinentes, la plupart des citoyens sont dépassés, quand on y pense l’avenir nous rendra fou….

Tandis que nos organes vieillissent, -comme nous-. Notre fonction rénale s’étiole et diminue avec l’âge, mais de surcroît le mal du siècle « le stress » fait aussi beaucoup de dégâts.

La médecine chinoise (reliait le rein à nos peurs) et avait mis l’accent sur ce rein siège de nos émotions, à partir de ces stress nombre de maladies rénales seraient engendrées et s’expliqueraient.

Nos glandes surrénales seraient des centres névralgiques hyper connectés, augmentant le régime cardiaque et la pression artérielle.

L’esprit et le corps sont indiciblement liés et s’influencent en boucle, comme nos organes dont on découvre seulement les secrets. On ne saurait plus traiter les uns sans les autres, nous formons un tout.

Notre corps est un tissage d’alliance destiné à se régénérer, quand un de nos cinq sens diminue d’efficacité un autre viendra le compenser. L’évolution nous a donner les armes nécessaires pour nous fondre dans l’environnement.

L'épigénétique, c’est l'hérédité au-delà de l'ADN, on progresse encore : Des mécanismes ne modifiant pas notre patrimoine génétique jouent un rôle fondamental dans le développement de l'embryon. Ils pourraient expliquer comment l'environnement induit des changements stables de caractères, voire des maladies, éventuellement héritables sur plusieurs générations.


Les enjeux sont aussi médicaux. Certaines "épimutations", ou variations de l'état épigénétique normal, seraient en cause dans diverses maladies humaines et dans le vieillissement. Ces épimutations se produisent par accident, mais aussi sous l'effet de facteurs environnementaux. Le rôle de ces facteurs est très activement étudié dans le développement de maladies 
chroniques comme le diabète de type 2, l'obésité ou les cancers, dont la prévalence explose à travers le monde.**

Nous nous détruisons sur le long terme de petits effets néfastes cumulés, nous devrions reconsidérer le fonctionnement de notre métabolisme, la complexité de notre existence, nos croyances en un divin créateur et son courroux, considérant déjà la place prise par Google et Calico, Apple et Facebook qui ont façonnés notre nouvel univers et nos pensées. Le Ginseng est très prisé, ce remède de grand-mère contre le stress refait surface. Les nanotechnologies ont pris place elles aussi dans nos corps et nous surveillent de l’intérieur. Notre égo n’existe plus, nous n’avons plus de moi, nous sommes…

 

D’autre part « Watson » est un logiciel médical ultra puissant, qui stock des banques de données médicales impressionnantes, tant sur les maladies et leurs diagnostics, le génome et les antécédents médicaux des patients. Il a coûté fort cher mais remplace dorénavant les médecins qui le consulte et se forme grâce à lui. De fait actuellement on modifie plus les médecins que les malades (cet humain réparé).

 

Je me souviens en 2007 d’un article (à charge) paru dans Rein échos, Voyage dans le monde du rein de Michèle Dutilloy, elle écrivait :  Ces médecins spécialisés détenteurs d’une sorte d’idéologie médicalement correcte, ils s’octroyaient le pouvoir d’imposer ce qu’il convenait de penser. L’intelligence était absente du débat. J’étais sommée d’adhérer à une théorie et mes réticences avaient l’air de navrer le système. Ne sachant vers où chercher, je me suis lancée dans diverses investigations, décidée à ne rejeter aucune des idées que l’on voudrait bien me donner, sans les avoir étudiées.  En fait, j’ai appliqué le conseil donné un jour par un doyen de faculté de médecine : « Profitez de l’avantage que vous avez de n’être pas médecin. Vous êtes libre d’appréhender une pathologie comme une enquête alors qu’aucun médecin ne l’est. »

 

A la poursuite du bonheur personnel nous en avons oublié les besoins publics de nos populations (le bien public n’est plus, les pauvres sont de nouveaux intouchables).

 

Nous avons seulement besoin d’un peu de tout selon Epicure
Pour améliorer et garder une bonne santé physique et mentale, il nous faut toujours penser à une alimentation saine et à une activité physique régulière. Apprendre à gérer votre stress et profitez du moment présent. Une médecine individualisée produit déjà ses effets, en 2022 nous sommes si différents les uns des autres. Un pied dans l’avenir et l’autre sur terre, la libre pensée est devenu un mythe, voir un dogme communautaire.

 

« On est foutu on mange trop », le sucre et le sel sont devenus avec la viande nos ennemis alimentaires, nous recherchons de nouvelles lumières pour guider nos pas, mais nous sommes de plus en plus responsables de notre santé. Nous boycottons systématiquement tous les produits polluants, nocifs de cette planète, les procès gagnés sur les grands laboratoires pharmaceutiques nous y ont incité fortement.

Notre santé nous appartient-elle encore ? Qu’allons nous faire et devenir si nous n’avons plus rien à faire ? Vivre cinq cent ans sous l’emprise d’algorithmes qui décideront pour nous, est-ce bien cela notre futur… ?

 

Michel Raoult Ligue Rein & Santé

 

Inspiration : magazine Science et vie et Homo Deus une brève histoire de l’avenir chez Albin Michel

 

Reports presse :

·               https://www.santeplusmag.com/lhomme-de-256-ans-brise-silence-mort-revele-secrets-choquants-monde/

·               http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/04/13/l-epigenetique-une-heredite-sans-adn_1684720_1650684.html#LdBJOgveTKcAhxzx.99 







 

L'asservissement à l'IA ne passera probablement pas par moi !

 

Liberté, liberté chérie extrait :

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

Paul Eluard

Montessori : autonomie et estime de soi sont les ferments d’une société de paix et de liberté !

           

Ceci est la suite de « l’humain ce programme informatique en devenir » (toujours de la fiction) ::

Nous sommes à un moment clef entre les avancées de la technologie et la prise de conscience des conséquences sur notre vie des progrès scientifiques et informatiques. Il est probable que nous vivrons dans cinq ans différemment d’aujourd’hui.

En effet : Les réseaux sociaux sont en train de mourir

Les réseaux dits "sociaux" vont s'émousser doucement pour ne garder que la partie réseaux. Pour le social on repassera. 

 http://www.huffingtonpost.fr/cyrille-de-lasteyrie/les-reseaux-sociaux-sont-en-train-de-mourir_a_23222850/

 

 

 

 Suivons donc deux personnages dans leur quotidien. Nous constaterons l’écart des expériences différentes liées aux progrès associés à la science, notamment et en fait relatives aux NTIC (Nouvelles technologies de l’information et de la communication, qui étaient nouvelles et ne le sont plus depuis longtemps)  

 

Vivrons nous mieux en 2023 qu’en 2017… ?

 

PIERRE en 2017 :

 

Pierre Magnin a 63 ans il est en retraite dans la capitale française, il a été transplanté d’un rein de donneur décédé, eu quelques complications, mais sa greffe le maintien encore en forme. Il erre dans paris en 2017 et nous allons le suivre dans son quotidien.

 

Il dit (il parle beaucoup et de tout), je profite de la banalité du moment après plus de 40 ans de boulot, l’intensité de mon vécu est fait de petits flash sur mon quotidien et tout ce qui m’entoure.

 

Regarde, ils roulent à vélo sur les trottoirs, évitant toutes ces pistes cyclables à contre sens de la Mairie de Paris, et voilà j’évite deux patinettes de gosses en recherche de sensation forte et m’abrite sous une porte cochère

 

Néanmoins je suis resté sensible dans ce jardin public où je passe mes après-midi,  à ces espiègles et réservées gamines attentives qui suivent docilement ces téméraires jeunes garçons. L’avenir est donc déjà là, les enfants sont toujours beaux.

 

Ce qui m’inquiète ce sont les rats que l’on voit jouer sur l’herbe de ce beau jardin ; à la moindre averse ils s’abattent et répandent leurs microbes dans la ville.

 

Tu vois cette jeune femme elle m’irrite avec son voile blanc provocant porté ici pour s’imposer face à nous après le dernier attentat dans le quartier, alors que le port du voile islamique est dénoncé par ces femmes qu’insupporte le religieux tyrannique prêché par des imams Maghrébins castrateurs.

 

Vraiment marre aussi de cette sirène et son gyrophare hurlant en traversant les rues encombrées de Paris. Une voiture banalisée, un conducteur en habit de citadin et la toute-puissance de la loi pour nous casser les oreilles à sa guise.

 

Regarde tous ces enfants parqués dans leurs aires de jeux, s’activant sur ce tapis de mousse bleuté, escaladant des toboggans incertains sous le regard bienveillant de leurs parents ou des nounous venues des iles qui débattent longuement du pays et de l’air du temps.

 

J’admire ces jeunes ados qui s’exercent avec assiduité à jouer les funambules en équilibre sur un élastique tendu entre deux arbres du parc Monceau

 

Les fauteuils roulants poussés par de tristes sires de corvée nommés aidants en recherche de bancs salvateurs pour passer l’après-midi et redoutant déjà l’orage de ce soir.

 

Tu as vu ils ont mis récemment des moutons en location pour paître l’herbe aux abords du périphérique Porte Dauphine….

 

J’ai une petite envie d’uriner, je suis désolé il faut que je trouve un Decaux  pour ce petit besoin, mais ils ont tendance à disparaître dans mon quartier. Cela me rappelle une anecdote lu dans les Inrocks récemment :

 

Construit en 1834 afin d'améliorer l'hygiène publique de la ville, ces urinoirs aux cloisons vert sombre sont pourtant rapidement devenus l'un des points de rendez-vous secret du monde homosexuel et de la prostitution masculine. Surnommées les "baies" ou les "tasses", les vespasiennes offraient suffisamment d'intimité pour que s'y nouent les amours anonymes et parfois tarifées.

 

Les croûtenards. Aussi appelés "soupeurs", ces individus marginaux répétaient généralement le même rituel, déposant au matin du pain dur dans les urinoirs et venant le soir récupérer et manger leurs croûtons imbibés par l'urine des inconnus.    http://www.lesinrocks.com/2014/12/21/actualite/qui-sont-les-croutenards-ces-marginaux-qui-trempent-leur-pain-dans-les-urinoirs-11542416/

 

Quelle époque, dit finalement Pierre… !

 

 

PAUL en 2023 :

 

Paul Simons est un jeune homme de 34 ans qui a bénéficié d’une greffe de donneur vivant il y a deux ans, rien de transcendant pour lui parce que sur terre en 2023 il y a plus de 2,5 milliards d’êtres humains qui vivent avec 2 dollars par jour. De quoi se plaindrait-il lui qui vit au sein de l’Union Européenne, sinon de ce trop-plein de cachets pharmaceutiques frelatés qui se sont répandus depuis le « tout générique » et donc des conséquences possibles pour les personnes transplantées peu immunisées

 

Il nous précise : mon profil est trié, calibré, rangé afin que mes besoins collent aux offres du moment.

 

Même mes performances au lit sont comptabilisées (je n’aurai pas du surfer sur des sites de rencontre) ) et apparemment je ne suis pas un bon coup. De plus comptant parmi les malades chroniques ma valeur travail est très faible malgré mon diplôme. Des antécédents familiaux m’obligeront à modifier dès que possible certains ???? néfastes dont j’ai hérité, mais cela coûte fort cher pour un chômeur.

 

Demain c’est le jour des jeux autour de nos playstations new générations avec mes potes de mon agence SE (en recherche à sans emploi)  en fait votre ancien Pôle emploi. Je ne meurs pas de faim mais je me fais chier.

 

Je dois constater que je ne suis qu’une donnée (une data) pour ma banque de données, mais avec quelle finalité ? C’est mon double qui est dans cette banque et dans ma carte de crédit.

 

J’ai trop liké sur les pages Facebook, ainsi échangées mes données personnelles sont sur I cloud gracieusement de par mes messages, mes chats et vidéos.

 

C’est Waze qui me dicte le plus court  chemin pour aller pointer une fois par semaine avec ma trottinette électrique (40 km/h) et Cortana surveille mes faits et gestes, un assistant personnel avec AI offert par Microsoft.

 

A Berlin ce week-end j’ai découvert un art authentique sur les murs au street art avec son nouvel espace Urban Nation. Ce musée, qui est le plus grand au monde à se consacrer aux graffitis de manière permanente, vient d'ouvrir ses portes aux publics le 16 septembre dernier. Et pour que le genre ne perde pas son contact avec la rue, et même un espace extérieur a été prévu.

 

Je pense parfois à me déconnecter, mais je deviendrai alors une proie des Hackers et ce serait un suicide social, ma connexion Web coupée, je serai bien seul, loin des génats de l’économie monde de la planète je serai inexistant. Il y a déjà peu d’espoir de travail actuellement.

 

Les biologistes nous ont transformés en algorithmes électroniques et nous sommes restés passifs.

 

Nous avons connu le libéralisme, l’individualisme, les choix à notre juste mesure, nous avons perdu ce pouvoir immense (un vrai pouvoir autoritaire d’homme libre) et nous avons vendu nos âmes au diable.

 

Nous n’avons dès lors plus aucune valeur ajoutée, nos cœurs  de métiers à redéfinition permanente ont sombré, nous nous sommes exclus de la révolution technologique.

 

Nous avons rejoint un monde post-libéral en compagnie de robots humanoïdes qui nous copient pour devenir surhumain amélioré et devenir les têtes pensantes du système.

 

Même notre médecine élitiste consiste dorénavant à optimiser les individus plus que de les soigner, médecine de masse et assistante publique c’est déjà bien loin ; on est passé du service public au service des nantis de la planète.

 

A l’écart du monde moderne et de la société de consommation, des gens rigoristes et croyants vivent en auto suffisance. Aux USA, en Pennsylvanie du côté de Lancaster, ces populations Amish doublent de population tous les vingt ans, en recherche de ces valeurs ancestrales (mais aussi de la non violence cher à Gandhi), je vais essayer de m’intégrer (ou de fonder) dans une de ces communautés (régime communautaire religieux). Bien sûr tel un Hippie imprégné du peace and love de mes grands-parents, me voilà revenir à des valeurs religieuses fortes. Et je ferai enfin quelque chose de mes mains, gage d’équilibre et de mieux être, pour recycler mes neurones. Chez les Amishs il y a 2 250 districts et donc 2 250 façons d’être Amish, je devrai pouvoir y trouver ma place.

 

L’IA ne passera donc plus par moi, dit finalement Paul….

 

 

 

Michel Raoult Ligue Rein et Santé

 

 

Que relate dernièrement la presse spécialisée.

 

Du point de vue des sciences :

 

L’intelligence artificielle : enfin des machines qui peuvent penser, apprendre et créer des solutions à des problèmes de façon similaire à ce que ferait le cerveau humain.

 

Mais dans quel but exactement … ?

Les IA générales sont explicitement conçues pour apprendre de nouvelles tâches de façon autonome et s’adapter à des changements d’environnements. 

Mais une chose est claire, le monde du travail est en plein tumulte et s’adapter à ces changements est la seule façon de survivre économiquement. Comme le dit le chief product officer d’Uber, Jeff Holden 

Nous sommes sur le point de constater des impacts bien plus larges de l’IA sur l’économie, la société et le monde professionnel. Ce n’est que le début de l’aventure pour l’humanité qui va assister à l’arrivée de l’IA dans la société, et à la découverte de nouveaux horizons dessinés par cette technologie. 

 https://www.linkedin.com/pulse/intelligence-artificielle-voilà-mark-esposito-ph-d-?trk=eml-email_feed_ecosystem_digest_01-recommended_articles-6-Unknown&midToken=AQHnOPVg_ahfEw&fromEmail=fromEmail&ut=23-hWTuTJY6nY1

  • Les petites phrases de compléments,

  • Le battement d’aile de la théorie du chaos n’a-t-il aucun effet sur les avancées de la data science ?

·       Des algorithmes intelligents vérifient et détectent constamment ce que nous souhaitons.

 

C’est grâce à la juxtaposition de l’AG  (Algorithme génétique), du machine learning, du deep learning, des réseaux neuronaux artificiels et du traitement automatique des langues que l’intelligence artificielle peut apprendre à partir de données et créer des solutions – une activité fondamentalement humaine.   Elles sont utilisées pour résoudre des problèmes qui ne sont pas traités par des modèles statistiques standards,    https://www.linkedin.com/pulse/intelligence-artificielle-voilà-mark-esposito-ph-d-?trk=eml-email_feed_ecosystem_digest_01-recommended_articles-6-Unknown&midToken=AQHnOPVg_ahfEw&fromEmail=fromEmail&ut=23-hWTuTJY6nY1

 

Concrètement cela se traduit déjà comment :

 

Virage numérique hospitalier

 

Plus précisément, un milliard d'euros sera réservé au virage numérique des hôpitaux et trois milliards à la modernisation des équipements techniques et immobiliers hospitaliers.

 

Concrètement, 420 millions d'euros seront injectés pour poursuivre le programme « Hôpital numérique », un plan de développement et de modernisation des systèmes d’information hospitaliers (SIH) démarré en 2012 par Marisol Touraine, ex-ministre de la Santé. Le programme « e-parcours » sera doté, lui, de 130 millions d'euros entre 2018 et 2022. Il permettra de construire des services numériques pour faciliter les échanges d'informations entre professionnels de santé.

Enfin, 100 millions d'euros seront destinés à l'exploitation des grandes bases de données publiques de santé et au développement d'outils d'intelligence artificielle. L'objectif étant d'améliorer la prévention, le diagnostic, le traitement et le suivi des patients.

Une partie de l'enveloppe – 400 millions d'euros dont 300 apportés par la Caisse des dépôts et consignations – sera consacrée au doublement du nombre de maisons de santé pluri professionnelles et aux centres de santé. Actuellement, en France on dénombre « 930 maisons de santé et 350 centres de santé », peut-on lire dans le document.

Dernier axe, la recherche médicale bénéficiera aussi de 500 millions d'euros provenant du programme d'investissements d'avenir (PIA)    https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2017/09/25/dans-son-plan-5-milliards-deuros-pour-la-sante-le-gouvernement-mise-sur-les-hopitaux-numeriques_850639?xtor=EPR-1-%5BNL_derniere_heure%5D-20170925

Ajoutons : http://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/e-sante/sih/hopital-numerique/Hopital-Numerique

 

DSIH : Avec le SI médico-administratif intégré, la transition numérique en santé est enfin acceptée

Futura Smart Design®, sa nouvelle solution Full Web, est la synthèse des acquis des solutions historiques de cette société et des exigences aussi fortes que légitimes formulées par les professionnels de santé.

Vidéo Médecine augmentée vous emmène cette semaine explorer l'intérieur du corps humain au microscope grâce à la technique d'endomicroscopie confocale laser et à la plateforme Cellvizio. Une technologie française de biopsie optique qui permet de visualiser in vivo les tissus à l'échelle microscopique et de manière non invasive. Explications du Dr Michaël Lévy, gastro-entérologue à l'hôpital Henri-Mondor.

   https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/video/emissions/medecine-augmentee/2017/09/26/un-microscope-linterieur-des-patients_850456?xtor=EPR-8-[medecine_augmentee]-[20170927]&utm_source=emailing_video_qdm&utm_campaign